La Flavescence Dorée : une maladie de la vigne

Publié le: 1 décembre 2020

La Flavescence Dorée : une maladie de la vigne

La flavescence dorée est une maladie de quarantaine très épidémique avec obligation de lutte sur tout le territoire français. Elle est particulièrement présente en Savoie. Elle se propage principalement par l’intermédiaire d’un insecte, la cicadelle Scaphoideus titanus, qui se nourrit exclusivement sur la vigne. L’adulte devient vecteur à partir du moment où il pique un cep malade. Ce dernier, atteint, ne produit plus de fruits et meure au bout de quelques années. Il n’y a pas de remède ; un arrachage systématique du pied limite la contamination, mais cela engendre de grosses pertes de production dans le milieu viticole.

Quelques chiffres en Savoie :    pieds arrachés en 2017, 16 990
pieds arrachés en 2018, 16 659
pieds arrachés en 2019, 27 436

Il existe aujourd’hui 4 volets de lutte contre la flavescence dorée :

  • La prospection des vignes de production dans le but de repérer les ceps malade, encadrée par FREDON1
  • L’arrachage systématique des pieds atteints que ce soit chez les particuliers (treilles, pergolas, tonnelles) ou les professionnels. En présence du vecteur insecte et si les ceps contaminés ne sont pas arrachés, chaque année un cep flavescent favorise la contamination d’au moins 10 nouveaux ceps
  • La suppression des populations de cette cicadelle par des traitements insecticides dans les zones où la maladie a été détecté, que ce soit chez les particuliers ou les professionnels

vigne sauvage dans un arbre

  • L’arrachage des vignes dites « sauvages » par comparaison aux vignes « de production ».

Les vignes sauvages sont un réel problème car comme leur nom l’indique, elles poussent spontanément dans des endroits souvent peu visibles, bois, haies, parcelles non entretenues, talus ou encore en plein champ s’il y a eu des parcelles viticoles auparavant. Elles sont la plupart du temps des vestiges d’une agriculture viticole et peuvent après quelques années recouvrir des buissons, voire des arbres.

vigne sauvage sur haie

Une étude faite en 2018 au sein de Fredon AURA a montré que ces vignes sauvages peuvent être porteuses de la flavescence dorée et être un gîte pour l’insecte vecteur. Elles deviennent donc un réservoir à maladie et sont la plupart du temps à proximité des vignes de production. Il est de ce fait important de s’emparer sérieusement de cette problématique et de procéder à la destruction systématique de ces vignes sauvages sur l’ensemble du département.

LA FLAVESCENCE DOREE EST UNE MALADIE GRAVE CAR TRES EPIDEMIQUE. POUR CONTENIR SA PROPAGATION, IL EST INDISPENSABLE D’AGIR TOUS ENSEMBLE.

Organisme d’inspection FREDON : https://fredon.fr/aura/filiere-viticulture
Arrêté ministériel : https://www.legifrance.gouv.fr/ (rechercher « flavescence »)
Arrêté préfectoral : https://www.savoie.gouv.fr/ (rechercher « flavescence »)

1 Fédération Régionale de Défense contre les Organisme Nuisibles

vigne sauvage en bord de route